Posted by weslind couleur on June - 1 - 2013 0 Comment
Deux jours de mobilisation pour le retrait de la MINUSTAH

Deux jours de mobilisation pour le retrait de la MINUSTAH

« La mission de la MINUSTAH est terminée. Elle doit partir. Le temps est venu pour l’ONU de retirer ses troupes sur le sol sacré d’Haïti. La stabilité d’Haïti doit être assurée par les Haïtiens eux-mêmes. » Ce sont les points saillants de la conférence internationale contre l’occupation d’Haïti et le dédommagement des victimes du choléra organisée, du 31 mai au 1er juin, par des organisations syndicales et des hommes politiques locaux et étrangers, à l’hôtel le Plaza puis au Champ de Mars.

« Unissons-nous pour le départ de la Mission des Nations unies pour la Stabilisation en Haïti (MINUSTAH) » est le thème de ces deux journées de mobilisation contre la force onusienne qui a réuni des représentants d’organisations civiles et des hommes politiques nationaux et internationaux, notamment de la France, des Etats-Unis, du Brésil, de l’Argentine, du Salvador et de la Guadeloupe.

En prélude à ces assises, le Sénat de la République a adopté, à l’unanimité, une résolution le 28 mai, sur la proposition du sénateur Moïse Jean-Charles, exigeant le départ de la MINUSTAH. Cette résolution qui contient six articles exige, dans son deuxième article, le retrait progressif et ordonné des troupes onusiennes dans un délai n’excédant pas un an, soit à partir du 28 mai 2014. Elle réclame, en outre, à l’article 4 du budget 2013-2014, des voies et moyens pour renforcer l’effectif de la Police nationale d’Haïti en vue d’assurer la sécurité du pays tout entier.

Le sénateur Moïse Jean-Charles, fer de lance de ce vaste mouvement, a fait savoir que cette résolution serait publiée dans plusieurs Parlements au monde, particulièrement ceux dont les pays ont des troupes en Haïti, afin qu’ils empêchent l’envoi d’autres troupes en haïti.

« Maintenant nous arrivons à une phase sérieuse dans ce mouvement, celle où nous allons empêcher que la communauté internationale et les 5% de gens qui possèdent la quasi-totalité de la richesse nationale de faire main basse sur les ressources naturelles du pays », a dit le représentant du Nord, l’air rassuré, devant plusieurs centaines de supporteurs rassemblés au pied de la statue de Dessalines au Champ de Mars.

« Aucun gouvernement, aucune puissance étrangère ne pourra empêcher à cette résolution d’atteindre son but, a ajouté le principal opposant du pouvoir en place, M. Jean-Charles. 14 mai 2014, préparez-vous à fêter le départ de la MINUSTAH car elle quittera le pays le 28 mai 2014. »

Par ailleurs, Moïse Jean-Charles a indiqué que sa lutte n’aboutirait pas avec le renvoi de la force onusienne.« Même quand les soldats quittent le pays, nous continuons la lutte pour le dédommagement des victimes du choléra et d’autres crimes perpétrés par la MINUSTAH en Haïti ».

Pour sa part, Fignolé St-Cyr, secrétaire général de la Centrale autonome des travailleurs haïtiens (CATH), a critiqué la MINUSTAH pour ses exactions dans le pays et sollicité l’aide des organisations régionales et internationales dans cette bataille. « Cette force colonialiste et impérialiste qui occupe notre territoire depuis tantôt neuf ans ne cesse de violer les droits à l’autodétermination du peuple haïtien, a déploré le secrétaire du CATH. Nous devons nous unir pour construire un pôle politique régional et international dans ce combat visant au retrait immédiat de cette force étrangère du pays et la recherche de notre souveraineté. »

« Nous sommes prêts à appuyer les initiatives entreprises par Haïti pour obtenir le retrait des troupes de la MINUSTAH, nous en serons partie prenante, a déclaré Jacques Girod, représentant du Parti ouvrier indépendant de la France. Nous souhaitons plein succès à cette conférence parce que ce combat s’intègre au nôtre, contre la guerre, contre l’exploitation. Nous nous opposons à toutes décisions militaires prises en termes d’opération dite de maintien de la paix mais qui n’apporte que le chaos et la misère pour les peuples.»

Julio Turra, membre de la commission exécutive de la Centrale unique des travailleurs du Brésil (CUT), a fait savoir que le peuple brésilien était contre l’établissement de cette force en Haïti. « An n pote kole pou MINUSTAH ale » a-t-il dit au Champ de Mars, dans un créole à forte consonance portugaise sous les applaudissements de la foule massée devant une petite scène dressée pour l’occasion. « Si nous voulons rester souverains au Brésil, il faut respecter la souveraineté du peuple haïtien, a poursuivi le Brésilien. Il faut le retrait immédiat de la MINUSTAH d’Haïti. Nous sommes en train de gagner une bataille mais il faut continuer à se mobiliser en Haïti et ailleurs pour les résultats de cette bataille. »

Salim Labatcha, député algérien, a, lui aussi, exigé que les troupes étrangères rentrent dans leurs pays respectifs pour laisser au peuple haïtien le soin de prendre en main son propre destin. D’après lui, la stabilité d’Haïti doit être assurée par les Haïtiens eux-mêmes. « Haïti ne doit être sous tutelle d’aucun pays. La mission de la MINUSTAH est terminée. Elle doit partir. Le temps est venu pour l’ONU de retirer ses troupes sur le sol sacré d’Haïti », a conclu le parlementaire algérien.”

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.



Choose Your Language


Listen To Radio Couleur FM

listen with Window Media Player   listen with Winamp   listen with iTunes   listen with RealPlayer
<FONT FACE="Verdana" SIZE="1" color="#000000">You need to have Windows Media Player in order to view this performance. Download it from <A HREF="http://www.windowsmedia.com/" TARGET="_blank">http://www.windowsmedia.com/</A></FONT>

Ecoutez Couleur Par Telephone 24/7

          Get your radio # @ Zafemradio.com Streaming Host 1.619.550.0372
                     Get A free Number With ZafemRadio

Popular Posts

newsphoto_justice_974461825

Le Sénat vote la lo

Le Directeur général de l’Unité de la lutte contre la ...

files

Lamothe demande de l

Cette coordination est créée en novembre 2012 et remplace la ...

STAFF -CCOULEURFM

RADIO COULEUR FM STA

PORT-DE-PAIX RUE JEAN-PAUL SATTE  COULEUR FM 94.1 STEREO CONTACT 2214-1252 3849-6558 3149-8471 ALSO  USA ...

Le coup de Martelly, Duvalier et Aristide à l'affût

Le coup de Martelly,

  Un coup de clé à molette par ci, un coup ...



Sponsors